welcome spring ! - Caroline henrion EI welcome spring
printemps spring
22273
post-template-default,single,single-post,postid-22273,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.7,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

welcome spring !

welcome spring !

« C’est l’printemps oué oué, la nature elle devient belle » !

Ca y est ! La date fatidique du 20 mars sur mon calendrier est cochée! Elle marque la fin d’une longue et lente période d’hibernation. Les jours rallongent, la lumière change, la nature se réveille doucement, les prunus du petit parc à côté de chez moi commencent à fleurir…

Pas de doute, ça sent bon l’arrivée du printemps !

Faire son grand ménage de printemps…

Saison chère à mon coeur de petit taureau, le printemps c’est le moment idéal pour sortir de sa grotte et se remettre en marche ! On a bien bullé tout l’hiver, emmitouflé dans notre couette super Molton avec notre « meilleur ami pour la vie » Netflix, mais maintenant c’est TERMINE ! On éteint les écrans, on ouvre grand les fenêtres, et on prépare cette douce renaissance à la vie avec un plan d’action béton!

On commence par faire place neuve au changement de saison dans son « intérieur » sous toutes ses formes. Trier ces vêtements et ces objets qui encombrent votre appartement de toute part : les vendre, les donner, les troquer … Faire de la place dans sa maison pour accueillir le renouveau c’est aussi se vider la tête et permettre à de nouvelles pensées, ou projets de germer en vous.

Prendre soin de soi

N’oublions pas que le rythme naturel de l’Homme est totalement bouleversé par le monde moderne et l’invention du réveil matin. Si on écoutait notre corps, on vivrait sur le tempo de la nature, on se lèverait avec le soleil et on se coucherait avec les étoiles… Le bonheur! Malheureusement, pour survivre à la cadence effrénée de nos sociétés industrialisées, nous devons contrarier notre nature profonde et ancestrale. Pour cela, il est nécessaire de préparer son corps à la transition parfois violente qu’il va subir.

«L’organisme humain ne change pas du jour au lendemain dès que c’est l’ équinoxe de printemps», ironise Martine Perret, chronobiologiste au Museum national d’Histoire naturelle.

A partir du mois de mars, nous bénéficions d’environ 4 minutes de soleil par jour de plus, soit près de 30 minutes par semaine. L’organisme doit s’adapter et ça le fatigue. Encore engourdi et défraichi par ces longs mois sombres et froids, il est primordial de prendre son temps, de s’écouter et d’accompagner la transition tout en douceur.

Programme de remise en forme

On ne cesse de l’entendre partout : pour être en forme il faut bien manger, bouger.. mais également penser à bien dormir ! Outre les délicieuses couleurs qu’il offre dans le paysage, les sourires qui fleurissent comme par magie sur les visages des passants, l’avantage du printemps, c’est qu’il recèle de nombreux jours fériés ! Et rien de tel qu’un petit jour en semaine pour reprendre son souffle, buller (encore…) mais cette fois on troque Netflix contre l’ombre des prunus du petit parc à côté de chez soi !

Petit son printanier de ma jeunesse pour se mettre en joie.  

No Comments

Post a Comment

deux × trois =